Spécial :: Prog Power Métal

Publié par Jon 26 février 2010

Spécial Power Métal Progressif! Découvrez quatre albums de groupes marquants du genre.

Adagio
Archangels in Black
2009 | 47:40
Prog Power Métal


ProgArchives [3,66]
La Soirée Prog [3,50]


Page ProgArchives

Oui, je le veux

1- L'extrait proposé n'est pas de cet album, mais bon, c'est pour vous donner l'idée générale. 2- Je donne 3,50 pour de forts simples raisons. Ce n'est tout simplement pas leur meilleur album, en fait je recommande "Underworld" (2003) pour commencer avec ce groupe. Ceci étant dit, il n'est pas du tout mauvais! Ces français sont très talentueux et combine des éléments néoclassiques avec de la voix quelques fois brtuale. Cependant, peut-être essaient-ils de paraître «trop evil»?!

Anubis Gates
The Detached
2009 | 65:15
Prog Power Métal


ProgArchives [3,97]
La Soirée Prog [4,00]


Page ProgArchives

Oui, je le veux

4e album pour cet excellent groupe Danois. «Quality progressive power metal with an excellent flair for melody, heavy yet melodic riffs, great synth/ keyboards, a powerful rythm section and Jacob Hansen's strong high pitched vocal delivery.» Encore une fois l'extrait provient d'un autre album.

Seventh Wonder
Mercy Falls
2008 | 73:57
Prog Power Métal


ProgArchives [3,80]
La Soirée Prog [4,50]


Page ProgArchives

Oui, je le veux

Indéniablement un très bon album!

X-Japan
Blue Blood
1989 | 60:02
Prog Heavy/Speed J-Metal


ProgArchives [---]
La Soirée Prog [3,25]


 
Page ProgArchives

Oui, je le veux

«La fin des années 80 apporte la popularité au heavy metal. On le doit principalement à Buck-Tick (le plus régulier de tous, on leur doit une trentaine d'albums dont 14 albums studio depuis 1986) et X Japan (1988-1997).

Ahh, ce chanteur a la voix rocailleuse comme on n'en fait plus... Toshi était vraiment assez pathétique, mais bon, il était jeune, tout ça. X Japan, c'est un groupe de jeunes tarés qui se maquillaient et se déguisaient comme Kiss mais en pire, et qui ne manquaient pas d'ambition. Le pianiste et compositeur principal, Yoshiki, est devenu depuis un richissime producteur.

Le guitariste principal, hide, était une sorte de dieu vivant de la guitare et du styyyyle à l'époque où j'écoutais beaucoup ce groupe. Puis il s'est donné la mort dans des circonstances mystérieuses (il s'agit peut-être d'une mort accidentelle), mais comme il est mort à l'âge du Christ, c'était finalement logique, pour un dieu vivant. Enfin, mort.

Pour en revenir au groupe, ils ont commencé très heavy puis ont évolué vers le power metal et le speed progressif (notamment sur le mini-album "Art of Life", un seul morceau, une demi-heure), pour finir romantiques maudits dans un coin. On a peine à imaginer le culte que vouaient à X les Japonaises prépubères, elles remplissaient les stades pour eux et auraient rendus pâles de jalousie tous les Madonna et Yvette Horner de notre bel Occident.

Pour l'anecdote quand même, votre serviteur fut le premier à retranscrire sur son site l'intégralité des paroles des chansons du groupe. C'était en 1996, il était jeune il crevait de faim, et, oui, le monsieur n'avait probablement rien d'autre à faire de ses journées.»

1 Responses to Spécial :: Prog Power Métal

  1. nik Says:
  2. nice

     

Enregistrer un commentaire

Commentez bien. Commentez fort.

Radio ProgArchives